Histoire

Une tranche de France

Découvrez - ou redécouvrez - l’histoire de la marque Paraboot : sur fond d’histoire industrielle française, une aventure humaine, faite de rencontres de femmes et d’hommes passionnés ; une famille qui a lié son destin depuis maintenant 4 générations à celui de l’entreprise...

Bon voyage au cœur d’un univers préservé, où se mêlent traditions, audace et innovation !

2017

Paraboot tourne une page de son histoire

Les deux usines d’Izeaux et Fures sont fermées. Toutes les activités de l’entreprises sont désormais réunies sous un même toit à Saint Jean de Moirans.

2015

1945 -2015 : 70 ans que la Michael traverse les époques, les révoltes et les modes.

Sans oublier ses origines, le modèle évolue avec la société. Il se joue des âges, et porte fièrement les valeurs de la marque sur les cinq continents.
Entre « relookings » et collaborations, le modèle a connu 70 ans riches en émotions...

2015
2012

La poursuite du développement du réseau Paraboot

Toujours installée à Izeaux, en Isère, la maison Paraboot est devenue l’un des derniers emblèmes du « Fabriqué en France » et de la « chaussure cousue » dans le monde de la chaussure.

2000

La saga familiale continue

Avec l’arrivée de Marc-Antoine à la Production, Paraboot en est à sa quatrième génération.

2000
1988

Une nouvelle direction plus urbaine

Les collections se veulent dorénavant plus citadines, fabriquées selon les règles ancestrales des bottiers, à partir des matières les plus nobles. Le positionnement est haut de gamme, refusant le coté ostentatoire du luxe. Paraboot se diversifie et crée une véritable...

1983

Le plébiscite de « la » Michael sauve Paraboot de la disparition

Tout en négociant avec le Tribunal de Commerce, Michel Richard, recherche en Italie du matériel plus performant. Il essaye de comprendre les méthodes de ses concurrents italiens les plus redoutables. Il finit par rencontrer et négocier un accord...

1983
1980

La période sombre

Conscient qu’il avait été un homme de produit et de contact, mais pas un homme de gestion, peu intéressé par les bénéfices, ni autres ratios financiers, Julien fait appel, en 1973, à son fils Michel, lui le diplômé, qui pantoufle dans une multinationale, pour rationaliser une entreprise qui s’est laissée prendre au piège des trente glorieuses, de l’expansion trop rapide, de l’inflation galopante et du crédit facile.

1970

Orientation ; chaussures de l’extrême

Si le ski est rapidement abandonné, d’autres activités sportives sont abordées, qui donnent lieu à de nouvelles aventures humaines : en 1970, Gil Delamare et Colette Duval, les fiancés du ciel, sont à l’origine des modèles spéciaux pour l’équipe...

1970
1960

Passion Montagne : la marque Galibier change et ... grimpe !

Julien Richard doit trouver d’autres débouchés, partout où l’on peut avoir besoin de chaussures techniques, spécifiques, et pourquoi pas dans les loisirs sportifs, qui se développent.
La marque Galibier, désormais détrônée par Paraboot pour les chaussures utilitaires, devient...

1946

Un pari audacieux : le cousu à tout prix

Julien, le fils de Rémy Richard, entre dans la société en 1937, il a 20 ans.
La drôle de guerre, puis l’occupation mettent évidemment la production au ralenti faute de matières premières...

1946
1927

Dépôt de la marque Paraboot

Rémy Richard dépose le nom Paraboot en 1927, assemblage de « Para », un port d’Amazonie, d’où est exporté le latex, et « boot », la curieuse chaussure, qu’il a découvert aux Etats Unis. Rien à voir donc avec une quelconque marque créée pour un marketing à la mode anglo-saxonne. La technique et le style Paraboot sont nés !

1926

Le caoutchouc, « l’ADN » de la marque Paraboot

Paris, Londres, Amsterdam... Rémy Richard a le goût du voyage et des expositions commerciales, où il collectionne les médailles.
En 1926, sans parler un mot d’anglais, il prend le bateau pour les Etats-Unis. Attentif aux innovations, il découvre...

1926
1910

Premiers pas avec les « Chaussures Extra »

Par l’entremise d’un autre agent, qui l’a pris sous son aile, Rémy rencontre Juliette Pontvert, fille d’un riche notaire de la Sarthe. Il l’épouse en 1910, et crée la société Richard-Pontvert : le marié apporte son savoir-faire...

1908

L’audace et l’esprit d’initiative de Rémy Richard

Fin du 19è siècle. Tout commence à Izeaux, petit village aux pieds des Alpes… Rémy-Alexis Richard, né en 1878, dans une famille de modestes paysans, devient ouvrier-coupeur chez Chevron, l’un des 20 ateliers de chaussures, du village isérois. Ces ateliers...

1908

Revivez plus de 100 ans d'histoire d'une entreprise familiale de la chaussure.